logo egl Francais
Francais
English
English
Deutsch
Deutsch
accueil plan site contact admin

 
Vous êtes ici : Histoire de la mandoline > L'époque classique : la mandoline napolitaine.
L'Ensemble Gabriele Leone

Histoire de la mandoline

Evénements, concerts

Disques

Contacts, échanges

Compositeurs
Ils ont composé pour nous
Contemporains
Du 19e / 20e siècle
Du 17e au 18e siècle

Organiser un concert ...

Liens

Rejoignez-nous

L'époque classique : la mandoline napolitaine.

Vers 1750 (ou plus tôt encore selon certains spécialistes) apparaît un type de mandoline très différent, qui deviendra très vite - et restera jusqu'à nos jours - la mandoline " standard ". Elle a quatre cordes doubles toutes métalliques (en laiton) sauf les chanterelles qui sont en boyau, elle est accordée comme le violon et on en joue avec un bec de plume d'oiseau. Cet instrument est peut-être né à Rome, mais les luthiers de Naples, en particulier la famille Vinaccia, l'ont porté à un si haut point d'excellence que son nom est resté à travers les siècles attaché à cette cité. Vers 1760, des compositeurs napolitains comme Majo, Barbella, Cecere et des mandolinistes tels que Giuliano ou Gervasio ont écrit des sonates, des duos, des trios et même des concertos pour cet instrument. Emmanuele Barbella était surtout violoniste ; ses nombreuses compositions pour mandoline ou violon, souvent inspirées par la Commedia dell'Arte , laissent transparaître ce caractère gai et humoristique qu'avait noté le musicologue anglais Burney en 1770.

Des mandolinistes italiens vont parcourir l'Europe pour faire entendre leur virtuosité et former des élèves. Gabriele Leone est le plus connu, le plus intéressant et sans doute un des meilleurs d'entre eux. Après avoir étonné les Parisiens en jouant des sonates pour mandoline au Concert Spirituel, il devient pour une saison l'impresario du directeur de l'Opéra de Londres, puis revient à Paris où il enseigne son instrument au Duc de Chartres, le futur Philippe-Egalité, père du roi Louis-Philippe. C'est à lui qu'il dédie son incomparable Méthode raisonnée pour mandoline en 1768. Leone est sans doute celui qui porte au plus haut point la technique de la mandoline à cette époque. Comme dans la 6è variation du 3è mouvement de la sonate enregistrée sur ce disque, il demande parfois de jouer deux notes différentes sur les deux cordes d'une même paire ; il faudra attendre la fin du vingtième siècle pour voir resurgir cette technique !

Des musiciens français comme Pierre (" Pietro ") Denis et Jean Fouquet (" Fouchetti ") vont apprendre la mandoline auprès de leurs collègues italiens. Concurrent de Leone, Denis satisfait plutôt les désirs des musiciens amateurs de la bourgeoisie, par exemple en arrangeant pour mandoline des " ariettes " d'opéras-comiques. Ce genre, mêlant chant et dialogues parlés, fut lancé par le philosophe et musicien Rousseau. Il met en scène non pas des princes et des dieux, mais des bourgeois ou des paysans qui expriment leurs sentiments plus simplement mais avec autant de " noblesse " que l'aristocratie, ce qui annonce les bouleversements sociaux de la révolution française de 1789. Aline, Reine de Golconde, de Monsigny, fut représentée en 1766; Denis en a publié des variations dans sa méthode de mandoline (1768).

Valentin Roeser est un musicien d'origine allemande qui a exercé à Paris. Il a beaucoup composé pour instrument à vents et orchestre symphonique. Ses Six sonates à deux violons et basse qui peuvent s'exécuter sur la mandoline (1769) sont dédiées au duc d'Orléans, troisième personnage du royaume, père de l'élève mandoliniste de Leone, le duc de Chartres. Ces trios sont caractéristiques de " l'école de Mannheim ", avec des phrases mélodiques courtes clairement structurées et des contrastes de dynamique piano / forte .

Mandoline napolitaine - 34.1 ko
Mandoline napolitaine
Wolfgang Früh, 1993


Dans la même rubrique :
L'époque médiévale : la guiterne
Le baroque français : la mandore
Le baroque italien : la mandoline lombarde
Le choix de la basse
L'aube du romantisme : mandolines milanaise, bresciane, crémonaise


Accueil | Plan du site | Nous contacter | Admin | Mentions légales
TOUS DROITS RÉSERVÉS © 2003 Association Gabriele Leone Ce site est réalisé grâce au système de publication SPIP