logo egl Francais
Francais
English
English
Deutsch
Deutsch
accueil plan site contact admin

 
The group "Ensemble Gabriele Leone"

History of mandolin

Events, concerts

Recordings

Contacts, Discussion

Composers
They composed for us
Contemporary composers
19th and 20th century
From 17th to 18th century

Organizing a concert ...

Links

Join us

Join us
Only available in French. Sorry !

 

 

Notre profil


Selon les années, notre groupe compte entre quatre et sept musiciens.
Pourquoi rester en petite formation ? À la différence d'un orchestre, l'intérêt des quatuors et quintettes (voire septuor) est que chacun reste maître de l'interprétation de sa partition puisqu'il est seul à la jouer, ce qui donne beaucoup plus de liberté de choix et de capacité d'expression à chacun, tout en ménageant d'enrichissantes discussions lors du choix de l'interprétation d'ensemble.
Cette formation offre aussi un vaste répertoire et plus d'opportunités techniques qu'en orchestre. Beaucoup de nos membres ont joué plusieurs années en orchestre et se sont ensuite orientés vers ces petites formations. Enfin, il est plus facile de se déplacer à 5 qu'à 30 et nous pouvons ainsi plus facilement faire des concerts éloignés et rencontrer d'autres groupes.
Par rapport au duo, ce type de formation permet aussi plus de richesse de timbres et d'harmonie, en se rapprochant des formations d'orchestres. Il y existe des parties intermédiaires, comprenant moins de difficultés techniques que les parties de duo, permettant à chacun de trouver une place à sa convenance, pour un résultat musical plus flatteur.
Et pour le côté administratif, nous sommes une association Loi 1901, avec un président, un secrétaire et un trésorier. Notre budget annuel est d'environ 3500 EU.  

Les répétitions


La répétition ... - 32.8 ko
La répétition ...

À l'approche d'un concert, nous répétons ensemble deux à trois fois par mois. En période plus calme c'est une à deux répétitions par mois, et nous n'avons en général pas de répétition en juillet-août, sauf en cas de concert.
Les dates et heures de répétitions sont décidées en commun selon les disponibilités et l'éloignement de chacun. Le programme musical comportant différentes formations (quintettes, quatuors, trios, duos) nous pouvons aussi faire des répétitions restreintes à deux ou trois musiciens et/ou planifier les répétitions de sorte que certains ne viennent répéter que leurs pièces sans avoir à attendre toute la durée du programme en répétition.
Elles se déroulent en général le dimanche, chez l'un des musiciens, souvent à Argenteuil (95) dans une salle de musique dédiée, ou parfois dans les Ardennes (dans ce cas, trajet groupé dans une seule voiture), ce qui permet de répartir les temps de déplacement entre les musiciens.
Elles commencent vers 10-11h et finissant vers 17-19h et sont entrecoupées bien sûr de pauses café ou d'un repas.
... puis la pause - 9.6 ko
... puis la pause

Cela peut sembler long, mais pour travailler un programme d'1h30 de musique, c'est souvent un peu juste du fait que nous ne pouvons pas répéter toutes les semaines, et suffisamment varié pour que le temps passe très vite.
Nous détaillons beaucoup les morceaux récents et faisons un simple filage des morceaux déjà rôdés lors des concerts précédents. Cela change bien sûr quand l'un des membres découvre un morceau déjà joué antérieurement par d'autres en concert et qu'il a besoin de plus de travail d'ensemble.  

Le répertoire


Nous choisissons les morceaux selon les goûts de chaque musicien, dans toutes les époques, depuis la renaissance jusqu'au contemporain, en passant par la musique latine et le jazz. Nous recherchons bien sûr la musique originale pour mandoline, mais nous faisons aussi souvent des transcriptions ou arrangements d'autres pièces. Nous disposons d'une grande quantité de partitions (environ 500 œuvres). Si un musicien apporte une pièce qu'il aime jouer, il en oriente naturellement l'interprétation, avec parfois des opinions assez divergentes dans le groupe, mais nous finissons toujours par nous mettre d'accord, et c'est ce qui enrichit chaque musicien.
Les programmes des concerts sont aussi définis en fonction des goûts du public et de sa réceptivité à des styles de musique inhabituels. En clair, nous sélectionnons avec attention la quantité et le style des morceaux contemporains du programme, qui est alors un compromis entre les goûts des musiciens et ceux du public.  

Les activités


Nous donnons entre trois et six concerts par an, exceptionnellement jusqu'à une dizaine, tant en région parisienne (au moins une fois à Argenteuil), qu'en province et parfois en Europe (Espagne, Allemagne, Italie, ...). Les revenus de ces concerts (cachets, ventes de disques) nous servent à financer d'autres activités comme des festivals et parfois à des concours, qui sont très enrichissantes tant humainement que musicalement. L'argent n'est jamais la motivation principale d'un concert et nous ne faisons pas de musique purement "alimentaire". Nous sommes aussi présents dans d'autres activités comme des forums ou des stages.  

Les frais


Nous nous efforçons dans la mesure du possible de rembourser aux membres les frais de déplacement et d'hébergement qu'ils seraient amenés à dépenser. C'est toujours le cas pour les concerts, un peu moins pour les festivals et les concours à l'étranger. Pour les répétitions, nous indemnisons en partie le trajet des musiciens habitant à plus de 40 km du lieu de rencontre choisi.
Nous n'avons aucun frais d'inscription ou de cotisation, il arrive simplement, comme dans beaucoup d'associations de bénévoles, que les membres les plus actifs fassent don du remboursement de certains frais qu'ils engagent pour le groupe (frais de secrétariat, trajets de répétitions, ...) mais nous n'avons pas de règle établie ni d'obligation.
Et pour les instrumentistes extrêmes, nous pouvons aussi fournir des cordes de rechange !  

Les instruments


Certains instruments de concert sont assez rares (mandoloncelle, mandoline alto, mandole, instruments anciens), nous en possédons plusieurs que nous échangeons donc entre musiciens pour le travail individuel. Par ailleurs, chacun possède au minimum sa mandoline et/ou sa guitare personnelle. Il nous arrive souvent, suivant les goûts des musiciens et les morceaux, de varier les instruments et les parties jouées par chacun (1e ou 2e mandoline, mandole, mandoloncelle, cuatro vénézuélien, percussions, guitare).  

Les instrumentistes


En plus des membres fondateurs, "noyau dur" de l'association, l'ensemble s'enrichit fréquemment d'autres musiciens amateurs, et parfois de professionnels, qui peuvent ou non être rémunérés selon des conditions définies ensemble à l'avance.

 
 

Les contraintes


Nous essayons de suivre quelques règles qui nous permettent d'être le plus efficace possible vu le peu de temps que nous pouvons consacrer à la musique en groupe :
-  travailler les difficultés techniques et rythmiques chez soi afin d'être prêts pour les concerts et de ne pas perdre trop de temps en travail individuel lors des répétitions en groupe.
-  arriver à l'heure précise aux répétitions (hum ! Ça, c'est souvent le plus difficile !) . La ponctualité le jour des concerts est bien sûr plus qu'essentielle !
-  être présent aux répétitions auxquelles on s'est engagé, faute de quoi les concerts ne seraient pas au niveau de qualité que nous souhaitons : le choix des morceaux de concert se faisant en fonction du temps de disponibilité de chacun, nous établissons un planning de répétitions en fonction du programme. La disponibilité de chacun étant limitée, les marges de manœuvres sont réduites, mais la modification d'une date d'une répétition à cause d'un imprévu est possible si l'on s'y prend suffisamment à l'avance.
-  conserver un niveau de technique instrumentale raisonnable (mais nous sommes très loin d'être des virtuoses, et nous pensons que ce n'est pas un critère majeur en musique d'ensemble), et ce malgré nos obligations professionnelles (nous sommes tous des musiciens amateurs, ayant une famille et un travail en dehors de la musique, et donc peu de temps à consacrer à notre instrument). Tous les musiciens qui nous ont rejoints avaient derrière eux un minimum de 7 à 8 ans de pratique de leur instrument en conservatoire, souvent plus, avec aussi une expérience de la musique d'ensemble (souvent en orchestre), très utile pour la mise en place des morceaux. Disons que quelques heures de musique par semaine, voire une ou deux heures en période creuse, nous permettent de conserver notre niveau courant. Cela varie selon les musiciens, sachant qu'une partie d'accompagnement demande moins de travail technique qu'une partie de soliste (quoi que : notre arrangeur favori sait vous écrire une partie de basse digne d'un morceau d'examen !).  

Intégration des nouveaux musiciens


Nous avons nos habitudes de travail, aussi les nouveaux musiciens doivent faire preuve de patience et d'indulgence pour le délai nécessaire à leur complète intégration avec l'Ensemble. De notre côté, nous consacrons alors une partie de notre temps à adapter ces habitudes de travail en fonction des capacités de chacun.
Les nouveaux musiciens participent d'abord à quelques morceaux qu'ils choisissent pour un concert, et s'intègrent progressivement en fonction de leurs préférences et de leurs disponibilités. Nous enregistrons les principaux morceaux lors des répétitions et nous les diffusons entre nous par échanges internet afin d'aider chacun à répéter chez lui. Pour celà et pour tous les aspects organisation, il est indispensable que chaque membre ait un accès internet web et e-mail.
Si nous rencontrer vous intéresse, vous pouvez nous contacter par Internet ou par courrier , venir assister à l'une de nos répétitions, parler musique avec nous, et jouer quelques morceaux ensemble pour mieux nous connaître. Nous vous accueillerons avec grand plaisir.

Welcome | Site map | Contact us | Admin | Legal
Copyright © 2003 Association Gabriele Leone This site has been developped with the publication system SPIP